lundi 11 avril 2016

Jean Jaurès : Ne pas opposer le vin naturel au vin artificiel, car le vin naturel n'existe pas.


Chaque jour amène son lot d'articles anxiogènes dénonçant autant la qualité de nos produits de bouche que les méthodes culturales en vigueur. Des diatribes incisives fustigeant l'agriculture au nom d'un culte de la nature plus ou moins fantasmé par des foules urbaines déconnectées de la vigne et du champ. La citation de Jean Jaurès ci-dessous est tirée de "La Houille et le blé", la Petite République, 31 juillet 1901. De quoi remettre l'église au milieu du village.

Each day brings anxiety articles denouncing both the quality of our delicacies that farming methods in force. Incisors diatribes lambasting agriculture in the name of nature worship more or less fantasized by urban crowds disconnected from the vine and field. The quotation from Jean Jaurès below is taken from "The coal and wheat," Little Republic, July 31, 1901. What put the church in the village.

"Mais n’est-ce pas l’homme aussi qui créa le blé ? Les productions que l’on appelle naturelles ne sont pas pour la plupart (...) l’œuvre spontanée de la nature. Ni le blé ni la vigne n’existaient avant que quelques hommes, les plus grands des génies inconnus, aient sélectionné et éduqué lentement quelque graminée ou quelque cep sauvage.

"But is it not also the man who created the wheat? The productions called natural are not for the most (...) the spontaneous work of nature. Neither the wheat nor the vine existed before some men, the greatest unknown geniuses have selected and educated slowly some grass or some wild vine.
C’est l’homme qui a deviné dans je ne sais quelle pauvre graine tremblant au vent des prairies, le trésor futur du froment. C’est l’homme qui a obligé la sève de la terre à condenser sa plus fine et savoureuse substance dans le grain de blé, ou à gonfler le grain de raisin.

This is the man who guessed in indescribable poor trembling prairie seed to the wind, the future Treasury wheat. This is the man who forced the sap of the earth to condense its finest and tasty substance in the grain of wheat, or inflate the grape.

Les hommes oublieux opposent aujourd’hui ce qu’ils appellent le vin naturel au vin artificiel, les créations de la nature aux combinaisons de la chimie. Il n’y a pas de vin naturel ; il n’y a pas de froment naturel. Le pain et le vin sont un produit du génie de l’homme. La nature elle-même est un merveilleux artifice humain.

Forgetful people now oppose what they call the natural to the artificial wine wine, nature's creations combinations of chemistry. There are no natural wine; there is no natural wheat. The bread and wine are a product of man's genius. Nature itself is a wonderful human artifice.
L'union de la terre et du soleil n'eut pas suffi à engendrer le blé. Il y a l'intervention de l'homme, de sa pensée inquiète et de sa volonté patiente. (...) Que la science soit près du moissonneur."

The union of the earth and the sun had not been enough to engender wheat. There is the intervention of man, his thoughts and worries of his patient will. (...) That science is near the reaper. "

Cheers,
F.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire