jeudi 14 mai 2015

Château du Breuil, le Calvados à l'état de nature.


























La distillerie Château du Breuil est aujourd’hui reconnue pour la finesse et la perfection de ses Calvados. Venez visiter le domaine : le Pays d’Auge est un plateau frais, sillonné de rivières et de ruisseaux, ou il fait bon flâner sur les routes ombragé. Du 23 au 25 mai , c'est la première édition des journées gourmandes au Château du Breuil. Qu'on se le dise !


Le château du Breuil est construit au début du xvie siècle. Plusieurs propriétaires y résident ; la famille Bouquetot avec Jean III de Bouquetot, chevalier, seigneur du Breuil et de Rabu. Il laisse le château en héritage à sa fille Suzanne qui épouse le comte Gabriel II de Montgomery (fils de Gabriel Ier de Montgommery), propriétaire de 1611 à 1658. Le jeune Tancrède de Rohan vécu au château avant d'être enlevé et emmené en Hollande, la famille Bence de 1696 à 1734.

Entre le xviiie et le xixe siècle, une filature de lin sera installée sur la propriété. Au début du xxe siècle, une fromagerie Blondel s'y développe. Elle est remplacée, jusqu’en 1946, par une chocolaterie établie par Schaal. Puis la société Saffrey implante une cidrerie qui fonctionne jusqu'en 1954. En 1954, Philippe Bizouart transforme la cidrerie en distillerie de calvadosEn 1987, le groupe Suisse Diwisa reprend la distillerie. En 2012, la production de 370 000 bouteilles est distribuée dans 52 pays.

Le corps de logis, les dépendances, la porte d'entrée et la douve sont inscrits au titre des Monuments historiques depuis le 9 septembre 1933. Je vous invite a gouter les différentes qualité de Calvados proposées par la maison. Toutes sont plus exquises les une que les autres.


Cheers,

F.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire