samedi 17 août 2013

Château de Chantegrive, AOC Graves : La saga de la famille Lévêque et de sa célèbre cuvée Caroline.


C ‘est à un modeste passereau, que l’on doit le nom de l’une des plus importantes exploitations de la région des graves. En effet, lorsque Henri Lévêque, courtier en vins de son état, venait chasser dans les bois d’acacia des environs de Podensac, il ne se doutait guère, que quelques années plus tard, il rendrait un bel hommage à la grive musicienne, devenue l’emblème d’une propriété phare de son appellation.


En 1966 sacrifiant une collection de timbres qu’Henri Lévêque chérissait depuis l’âge de 15 ans, la famille Lévêque commence par faire l’acquisition, sur la commune de Podensac, de deux hectares de vignes... appartenant à des voisins. Au fil des ans, d’autres achats ponctuent le quotidien familial et, tout en poursuivant son activité de courtier, il agrandit le domaine jusqu’à sa dimension actuelle de 97 hectares. Durant les années suivantes, il s’attache à conforter l’ensemble par l’acquisition de parcelles qu’il choisit sur les meilleurs terroirs des communes de Podensac, Virelade, Illats et Cérons, essentiellement sur des terrasses graveleuses formées par la Garonne à l’époque quaternaire. Passionné par la viticulture, perfectionniste et soucieux de qualité, Henri Lévêque dispose alors de l’assiette terrienne nécessaire à la mise en oeuvre de son projet : assurer la promotion d’un terroir d’exception et, transmettre à ses enfants sa passion pour le vin.

En 1983 Patrice, leur fils termine ses études de viticulture et vient rejoindre la propriété familiale ; il s’occupe essentiellement du vignoble.

En 1985, membre de l’Union des grands crus de Bordeaux, Henri et Françoise vont parcourir le monde afin de promouvoir leurs vins et s’engager dans toutes les batailles professionnelles destinées à valoriser les vins de Bordeaux.

En 1990, leur fille ainée Marie Hélène rejoint ses parents pour s’occuper de la commercialisation et de la gestion de la propriété.

Dès 2004, les enfants vont participer activement à l’essor de la propriété familiale et c’est maintenant toute une famille qui entoure Françoise et Henri pour les aider à réaliser le rêve de toute une vie. Chacun amène ses compétences ; François, courtier en vin comme son père et Agnès de Luze qui s’occupera du marketing vont rejoindre eux aussi la propriété familiale.

En 2006, que la famille Lévêque demande à Hubert de Boüard de les conseiller pour améliorer la qualité de leurs produits, ainsi, tous les ingrédients sont réunis pour faire de Chantegrive un des meilleurs vins de l’appellation.

En 2011, les conseils d’Hubert de Boüard ont porté leurs fruits et la famille Lévêque reçoit depuis avec fierté de très bonnes notations aux Primeurs. Les vins du Château Chantegrive bénéficient d’une très belle notoriété à travers le monde grâce à leur qualité et leur image promues par la famille Lévêque. En effet, à travers ses nombreux voyages internationaux, Hélène Lévêque s’investit avec passion au sein de l’Union des Grands Crus de Bordeaux, pour valoriser cette gamme de vins exceptionnels.

A Chantegrive, l’encépagement pour les vins blancs se répartit pour moitié en Sémillon et pour l’autre moitié en Sauvignon. Le domaine produit deux Graves blancs secs, soit annuellement 120 000 bouteilles du vin classique élaboré à partir de 25 ha de vignes ; et 55 000 bouteilles d’une Cuvée baptisée Caroline, à partir de 10 ha de vignes âgées de plus de 30 ans en moyenne, implantées à raison de 6500 pieds à l’hectare sur des sables graveleux.
Ce dernier vin, très renommé, fait l’objet d’une fermentation en fûts, et également d’un élevage sur lies en barriques de chêne français, dont 50% sont neuves, pendant une durée de 9 mois. La Cuvée Caroline de Chantegrive a une robe élégante jaune d’or avec des reflets émeraude, un nez d’une grande richesse aromatique, vanillé avec des nuances de beurre frais, de tilleul et d’amande, puis une bouche dense et structurée dévoilant des fruits exotiques mêlés à des épices et à de la menthe.
Le millésime 2008 a reçu la Médaille d'Or aux sélections mondiales de Montréal, la Médaille d'Argent au concours de Bordeaux, et la Médaille d'Argent au Mondial de Bruxelles.
Cheers,

F.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire