lundi 16 septembre 2013

Perrier-Jouët, cuvée Belle époque, 2006.


La maison Perrier Jouët présente le dernier millésime de la cuvée prestige Belle Époque 2006. Murie patiemment près de six ans, sous la craie des caves historique de la maison, cette nouvelle cuvée incarne toute la quintessence du style Perrier Jouët. Minutieusement assemblée par Hervé Deschamps, chefs des caves de la maison depuis 20 ans, la cuvée Belle Epoque 2006 se distingue par sa personnalité racée, empreinte de sophistication, d'élégance et d'harmonie. Des caractéristiques qui laissent d'ores et déjà présager un vin de champagne de très grande garde.


Le millésime 2006 est une année Belle Époque par excellence où la nature généreuse, avec une arrière-saison ensoleillée et sèche, a favorisé la maturation des raisins et permis une concentration exceptionnelle dans les baies.

Les premières vinifications ont révélé des raisins ayant atteint un bel équilibre entre sucre et acidité. Les moûts promettant un millésime d'exception. Les chardonnays du millésime 2006 provenants de grands crus historique de la maison Perrier Jouët se caractérisent par leur fraîcheur, leur minéralité est leur dominante florale. Quant aux pinots noirs ils se reconnaissent à leur souplesse et à leur notes de fruits frais. Enfin les pinots meuniers expriment des arômes de fruits mûrs.




La cuvée Belle Époque 2006 se caractérise par sa robe dorée claire et avec quelques reflets verts. 

Au début, elle dévoile un délicieux bouquet de fruits blancs (citron, pêche blanche, poire, raisin) typique des chardonnays, avec des saveurs d'ananas et des parfums de fleurs blanches légères. Des touches de noisette, de pâte d'amandes, de rhubarbe et de douces épices complètent ce vin rond et harmonieux. 

En bouche l'attaque est franche avec une sensation de fraîcheur et de nuances fruitées. La structure se déploie autour d'un axe minéral prononcé avant d'offrir une finale longue et subtile.

Vendue en coffret, la bouteille cuvée Belle Epoque 2006 est disponible chez les cavistes et les épiceries fines aux prix public de 120,00 €.

Cheers,

F.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire