mercredi 8 avril 2015

Château Escot millésime 2012 : un cru bourgeois qui tire son épingle du jeu.


Malgré une année climatique difficile (de nombreuses pluies et beaucoup d’humidité), ce nouveau millésime du Château Escot nous révèle un vin d’un bel équilibre aux jolies saveurs, fruit d’un travail exigeant et passionné de Bruno Rouy. 


Situé sur la commune de Lesparre Médoc, le Château Escot dispose d’un superbe terroir qui nous livre de bien jolis vins qui flirtent avec finesse, séduction et gourmandise. C’est en 1991 qu’Hubert Rouy, bourguignon de pure souche, acquiert ce magnifique château et son vignoble de 16 hectares qui l’entoure. Aujourd’hui Bruno Rouy, le fils, 30 ans, a repris les rênes du vignoble où il a engagé une véritable révolution.
Cet œnologue de formation a fait ses classes en Afrique du Sud, mais c’est au terroir bordelais qu’il voue une grande passion. Son perfectionnisme et sa persévérance portent leurs fruits puisqu’il obtient la reconnaissance Cru Bourgeois dès le millésime 2008, reconnaissance désormais reconduite à chaque millésime.
Aujourd’hui, il a su faire évoluer la qualité des vins, moderniser l’habillage tout en affirmant son caractère médocain. Le résultat est sans appel: Château Escot est tendance, moderne et élégant, à l’image des ambitions de Bruno Rouy.


Ce millésime 2012 joue 1 bien jolie interprétation de son terroir sur le répertoire de la rondeur, de la puissance et de l’équilibre.  Ce vin est né d’un assemblage typique qui produit les grands vins du Médoc : 60% de Cabernet Sauvignon, 35% de Merlot, 5 % de Petit Verdot.  Celui-ci a bénéficié d’une extraction pré-fermentaire à froid pour augmenter le potentiel aromatique puis d’une vinification traditionnelle. 

Elevé entre cuves et barriques durant 18 mois, il se livre dans une belle robe profonde grenat rubis. Son nez, plutôt discret, exprime des petites notes de fleurs (notamment la violette) et de petits fruits.  La bouche fine et élégante est concentrée, juteuse et offre une texture soyeuse. Celle-ci exprime des notes de fruits noirs mûrs (la prune, la mûre et la framboise) et plus légèrement des touches d’épices. 

Ce vin se prête idéalement sur de la volaille, des gibiers à plume ou de l’agneau. 
Les fromages à pâte dure, roquefort et- camembert seront aussi particulièrement appréciés sur ce millésime. 
Cheers,
F.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire