mercredi 19 mars 2014

Innovation dans le monde des spiritueux : Ballantine's Brasil, le choc des cultures.



EN 2014, BALLANTINE’S, N°1 DES SCOTCH WHISKIES HAUT DE GAMME*,
ÉLARGIT SA GAMME AVEC LE LANCEMENT DE BALLANTINE’S BRASIL : LA TRADITION ÉCOSSAISE AVEC UN ZESTE DO BRASIL.




Depuis plus d’un siècle, le succès de Ballantine’s s’est construit sur l’exportation, ce qui en fait aujourd’hui un des piliers de la marque. Ballantine’s s’est ainsi installée en Amérique du Sud, y découvrant de nouveaux modes de consommation.

C’est de la rencontre du savoir-faire écossais et d’une coutume brésilienne ancestrale selon laquelle les brésiliens ont l’habitude d’ajouter du citron vert dans leurs spiritueux qu’est né Ballantine’s Brasil. Produit en Ecosse, c’est un spiritueux à 35% vol. élaboré à base de whisky écossais, partiellement macéré avec des écorces de citrons verts brésiliens.

Après plus de deux années de recherche et développement, Sandy Hyslop, Master Blender Ballantine’s a mis au point un assemblage unique et original, véritable innovation. C’est la macération de l’écorce de citron vert fraîchement séchée dans les fûts de whisky qui confère à Ballantine’s Brasil la fraîcheur subtile de l’agrume, délicate et sans compromis sur la qualité premium de Ballantine’s.

Après dégustation à sec, sur glace et en cocktail je dois dire que le produit en lui même est très surprenant. C'est un OVNI sur la planète spiritueux. Les notes d'agrumes sont très présentes et c'est plutôt troublant. Avouons que le produit se comporte mieux en cocktail que pur.

L'association culturelle est audacieuse et rupturiste, sans passer pour un prémix, le produit s'inscrit dans la catégorie des spiced spirits. L'utilité de ce produit innovant peut être contestée. Le cocktail Caïpi Ballsao nécessitant du citron vert frais la macération d'écorce est elle vraiment nécessaire ? 

Outre le fait de donner de la résonance à la marque Ballantine's dans les médias au bon moment (la coupe du monde de football approche), Ballantine's Brasil devrait permettre à la marque d'aller recruter de nouveaux "jeunes" consommateurs via les variantes de cocktails Caïpi en s'appuyant sur les codes du Brésil pour mieux diversifier les modes de consommation figés du whisky.

Cheers,

F.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire