lundi 26 janvier 2015

Le nez de Gruaud Larose 1989, à Molitor s'il vous plaît, par le parfumeur Stéphanie de Bruijn.


[Vin & Parfum] Jean Lenoir et de son "nez du vin" ça vous parle ? Oui, bien entendu. Et si je vous disais que le Château Gruaud Larose, AOC Saint Julien 2ème Grand Cru Classé 1855, a fait appel au "Nez" Stéphanie de Bruijn pour créer un parfum sur mesure en correspondance avec un grand millésime du domaine? Voilà qui devient intéressant...


Stephanie de Bruijn est parti de la fragrance de la cuvée 1989 pour créer un sillage de peau en allégorie avec ce très beau millésime. 

À partir du nez de ce vin au reflet de jasmin et de patchouli, la créatrice a composé une pyramide olfactive de la note de tête sans les bois précieux : Bois de cèdre et de gaïac. Stéphanie de Bruijn les a réchauffé d'épices et d'essence de gurgum pour révéler l'absolu jasmin qui caractérise ce cru chaleureux et sensuelle. 

Cet assemblage entre saveurs et fragrances est la quintessence des métiers de la vigne et de la parfumerie, dans l'excellence, pour aboutir à une ivresse des sens.

Cheers,

F.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire