jeudi 5 novembre 2015

Spiritueux Magazine : Connaissez vous la différence entre Gin, Distilled Gin, et London Dry Gin ?




Les origines du gin suivent celles de l'alcool potable. Voyage en Italie: A partir du XIIeme siècle les influences des scientifiques arabes se font sentir, grâce aux traductions d'Al-Kindì et Rhazès par l'italien Gerardo da Cremona. La Scuela Médicale de Salerne publie "Mappae Clavicula" . Il s'agit de la première trace écrite d'une méthode de distillation permettant de recueillir de l'alcool potable. Cette recette va se propager à travers l'Europe notamment sous l'influence d'Arnaud de Villeneuve...

AU COMMENCEMENT ETAIENT LES CLERCS

Les premières macérations de plantes dans l'alcool sont faites par des clercs et ont pour but d'extraire "l'âme" et de préserver les propriétés phytothérapiques des plantes. La baie de genièvre est déjà connue pour ses vertus diurétique et carminative. C'est d'ailleurs pour cela qu'on la trouve toujours dans la choucroute aujourd'hui pour apaiser l'effet de la digestion du choux: aérophagie. Bref...



Le procédé de macération des baie de genièvre dans l'alcool se répand par les voies commerciales jusqu'en en Hollande. On assiste alors aux débuts de la consommation de loisir (et non plus une consommation curative) de ce breuvage. Là bas, l'origine de la Genever est attribué à un légendaire Dr. Sylvius. C'est la genèse des alcools forts destinés à la consommation directe, et l'aromatisation à pour effet de rendre le goût plus agréable.


LA GUERRE DE 30 ANS EN HOLLANDE

Au XVIeme les espagnols envahissent la Hollande. C'est la guerre de 30 ans. Les anglais alliés des hollandais prennent part au conflit et boutent les espagnols hors de Hollande. La bataille de Graveline signe la défaite de l'Invincible Armada espagnole... et la victoire de la Hollande et de l'Angleterre. Les soldats anglais goutent alors pour la première fois au délices du genever hollandais et ramènent ces moeurs en pays anglois.


LA GLORIEUSE REVOLUTION

Après la glorieuse révolution l'Angleterre hérite d'un roi d'origine Hollandaise. William III d'Orange-Nassau. Ce dernier part en guerre contre la France et décrète en Angleterre l'interdiction d'acheter des vins et spiritueux provenant de France. Chose étrange, il va favoriser la consommation d'alcool de son pays d'origine...


Faute de brandies et de vins français, les anglais s'approprient le genever hollandais et en réduisent le nom aux trois premières lettres : gin. 
Les alambics fleurissent à Londres. Cette période confuse se confonds avec un fort taux d'alcoolisme dans la population lié à l'absence de régularisation sur cette catégorie nouvelle d'alcool. C'est la "gin crisis". La gouvernance anglaise viendra pondérer ceci par une taxe rédhibitoire.

A l'époque on distingue trois catégories principales de gin ainsi que les Old Tom Gin (sucrés), Yellow Gin (vieilli en fût), Cork Gin (gin irlandais). Tout ceci a été depuis bien structuré. Voici la définition européenne officielle des trois principaux gins, règlement CE 110/2008 (Note pour mes détracteurs adorés qui me lisent chaque jour que dieu fait: ceci est une source) :


LES 3 GRANDES CATEGORIES DE GIN

GIN

  1. Le gin est la boisson spiritueuse aux baies de genévrier obtenue par aromatisation, avec des baies de genévrier (Juniperus communis L.), d'un alcool éthylique d'origine agricole ayant les caractères organoleptiques appropriés. Le titre alcoométrique volumique minimal du gin est de 37,5 %. D'autres substances aromatisantes naturelles et/ou identiques aux naturelles, définies à l'article 1er, paragraphe 2, points b) i) et b) ii), de la directive 88/388/CEE, et/ou les préparations aromatisantes définies à l'article 1er, paragraphe 2, point c), de cette même directive sont utilisées pour la production de gin, mais le goût des baies de genévrier doit être prépondérant. 
GIN DISTILLÉ
  1. Le gin distillé est: la boisson spiritueuse aux baies de genévrier obtenue exclusivement par redistillation d'un alcool éthylique d'origine agricole de qualité appropriée ayant les caractères organoleptiques voulus et titrant, au départ, au moins 96 % vol dans les alambics utilisés traditionnellement pour le gin, en présence de baies de genévrier (Juniperus communis L.) et d'autres produits végétaux naturels, le goût des baies de genévrier devant être prépondérant;
    Le mélange du produit de cette distillation et d'un alcool éthylique d'origine agricole ayant la même composition, la même pureté et le même titre alcoométrique; les substances aromatisantes naturelles et/ou identiques aux naturelles, et/ou les préparations aromatisantes visées dans la catégorie 20, point c), pouvant également être utilisées en complément pour l'aromatisation du gin distillé. Le titre alcoométrique volumique minimal du gin distillé est de 37,5 %. Le gin obtenu en ajoutant simplement des essences ou des arômes à de l'alcool éthylique d'origine agricole n'est pas du gin distillé. 

LONDON DRY GIN
  1. London gin est un type de gin distillé: obtenu exclusivement à partir d'alcool éthylique d'origine agricole d'une teneur maximale en méthanol égale à 5 grammes par hectolitre d'alcool à 100 % vol, dont l'arôme est introduit exclusivement par la redistillation d'alcool éthylique dans des alambics traditionnels en présence de tous les matériels végétaux naturels utilisés; dont le distillat obtenu contient au moins 70 % d'alcool par volume; dans lequel tout autre alcool éthylique d'origine agricole qui est ajouté doit être conforme aux caractéristiques énumérées à l'annexe I, point 1), mais dont la teneur maximale en méthanol égale à 5 grammes par hectolitre d'alcool à 100 % vol. qui n'est additionné ni d'édulcorants dans une proportion dépassant 0,1 gramme de sucres par litre de produit final ni de colorants; qui n'est additionné d'aucun autre ingrédient que de l'eau. Le titre alcoométrique volumique minimal du London gin est de 37,5 %. La dénomination «London gin» peut être complétée par le terme «dry».

Le London Dry Gin peut donc parfaitement être élaboré ailleurs qu'à London.


A L'AVEUGLE

1 Beefeater
Nez clair, genièvre +++, pamplemousse, arômes de panification, réglisse

2 Bombay Sapphire
Nez discret, coriandre dominante, arômes plus légers, bergamote 

3 Tanqueray
Genièvre bien vive, cardamone, agrumes

4 Beefeater 24
Agrumes, spécialement le pamplemousse, thé vert, iris, bouche sucrée

5 Hendrick's
Genievre, concombre, rose


Cheers,

F.

1 commentaire:

  1. Assez intéressant votre publication. Je vous felicite pour cette initiative concordant avec l'esprit éducationnel qui nous manque à nous jours, il y a de tout dans le monde des alcools, par contre savoir l'origine de chaque produit, ça fait une énorme différence. Merci beaucoup pour votre explication.

    RépondreSupprimer