vendredi 22 février 2013

Château Climens, journal de vendange 2012


Château Climens, Millésime 2012 : Eprouvant, mais inespéré !
 « Quod donare mora nequit annua, dat brevis hora » 
(Il advient en une heure ce qui n'arrive pas en une année) 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’année 2012 n’aura pas ressemblé à une croisière de tout repos. Tempêtes et écueils ont largement parsemé cette traversée, ce qui nous rend finalement encore plus heureux d’avoir regagné le port avec une cargaison inespérée. 

Les 8 jours de vendanges sur une période de 16 jours (15 au 31 oct.) nous auront finalement offert un rendement (de l’ordre de 10 hl/ha) et surtout une qualité inespérés. Pour un millésime si chahuté, le bilan est franchement positif. Il s’agit de surcroît d’un joli pied de nez aux mauvaises langues qui avaient décrété Climens « raclé » par le mildiou… La nature n’aura finalement pas été si ingrate que cela ! 

Quant à la biodynamie, sans laquelle sans doute nous aurions perdu moins de raisins pour cause de mildiou, elle a certainement aidé la vigne à mieux supporter la sécheresse de septembre, et les pluies malvenues de fin de campagne... 

Les dégustations d’après fermentations sont bluffantes : mis à part 2 ou 3 lots plus simples mais honnêtes, l’ensemble est excellent. Pour commencer, la pureté aromatique est parfaite du début à la fin. Et pour la majorité des lots, longueur, complexité, élégance et panache sont au rendez-vous : nous aurons un très beau Climens 2012, cela ne fait aucun doute ! 

C’est donc non sans fierté que nous donnons rendez-vous aux professionnels au printemps prochain pour déguster ces différents lots à la barrique. 

Journal de vendange - Bérénice Lurton Frédéric Nivelle 

Cheers,

F.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire