samedi 7 novembre 2015

Spiritueux Magazine : Savez vous que depuis 2015 il y a une couleur minimale pour obtenir l'AOC cognac ?




Bonne nouvelle ! C'est officiel, on a retrouvé la couleur minimale du cognac. Le cahier des charges modifié de l'appellation d'origine contrôlée « Cognac » ou « Eau-de-vie de Cognac » ou « Eau-de-vie des Charentes » homologué par le décret n° 2015-10 du 7 janvier 2015 (JORF du 9 janvier) a été publié au Bulletin Officiel (BO AGRI) du 15 janvier 2015. Vous allez pouvoir produire un cognac (presque) blanc. Idéal pour la mixologie ! Bon après il faut relativiser, car comme disait Robert Léauté, il n'est pas stratégique pour un spiritueux vieilli (coûts de production élevés) de vouloir se battre sur le terrain de alcools blancs/neutre (coûts de production faibles). Le cognac ne saurait s'engager sur la bataille des prix. Il est structurellement hors jeux.

Que dit le texte ? Il se fonde sur la déviation optique de la lumière au travers du produit. Ainsi la couleur doit correspondre à une absorbance minimale à 420 nm* de 0.1 pour un trajet optique de 10 mm. Soit l'échantillon tout à droite sur la photo ci-dessous. 

Cette modification du décret vient mettre en terme à la querelle qui opposait l'interprofession (BNIC) à Antartica de Godet et au "V" de Rémy Martin. 

On regrettera seulement que le texte n'intègre pas aussi une couleur maximale pour encadrer l'aoc cognac. Donc pour celles et ceux qui voudraient faire du cognac noir noir en mode Kraken : la porte est toujours (entr)ouverte !

Cheers,


F. 


nm* = nanomètre

















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire