mardi 23 juin 2015

Connaissez vous Edward Vernon, inventeur du Grog ?



L'inventeur du Grog est Edward Vernon. Surnommé « Old Grog », né le  à Westminster et mort le  à Nacton (Suffolk), est un officier de marine britannique de la Royal Navy. Il doit son surnom à son vêtement de grogram (mélange de laine et de soie). Admiral of the fleet, il devint célèbre au royaume de Grande-Bretagne pour la prise, le  de la forteresse espagnole de Portobelo, au Panama.


Le grog (ɡrɔɡ) est une boisson faite de rhum mélangé à du lait chaud ou à de l’eau chaude. Ces deux éléments en constituent la base, et sont complétés de nos jours par quelques gouttes de jus de citron, mais aussi du sucre de canne, de la cannelle, du miel, du sirop de sucre liquide ou « gomme ». Il est couramment associé à un « remède de grand-mère » pour lutter contre les rhumes ou les coups de froid car il adoucit la gorge et réchauffe. Contenant de l’alcool, il reste déconseillé de l’associer à la consommation de médicaments contre les états grippaux ou rhumes courants.

Le grog est une invention de l’amiral anglais Edward Vernon qui, en 1740, eut l’idée d’ajouter un litre d’eau chaude à chaque quart de litre de rhum que l’on distribuait à ses marins, afin de réduire leur consommation de rhum. L’amiral était surnommé « le vieux grog » du fait que le vêtement qu’il portait en permanence était en tissu grossier, dit à gros grain, et appelé pour cette raison grogram en anglais. C’est ainsi que le surnom de l’amiral devint celui de la nouvelle boisson. Par la suite, du jus de citron y fut rajouté une fois ses propriétés antiscorbutiques connues.

On fait notamment référence à cette boisson dans le journal de la première traversée du continent nord-américain. Remontant le cours du fleuve Missouri (entre 1804 et 1806), le capitaine William Clark écrit dans le chapitre 11 (le grand portage) en date du 29 juin : « Nous avons retrouvé l'équipe dans une grande confusion. […] Certains mêmes ont failli être tués. […] Je les ai réconforté avec un peu de grog. »

Cheers,

F.



1 commentaire:

  1. un sacré filou cet amiral Vernon, en tout cas merci à lui :)

    RépondreSupprimer