vendredi 6 novembre 2015

Spiritueux Magazine : Savez vous ce qu'est une caisse-outre ? ... et pourquoi elle à conquis le CHR.


La caisse-outre, injustement dénommée par la call brand du leader du marché Bag in Box™, est un moyen moderne de conditionner les liquides en général (eau, rhum, etc.) et le vin en particulier. La caisse-outre (pluriel: caisses-outres) est un contenant de taille variable (de 1,5 à 1 000 litres) constitué d'une caisse en carton ondulé et d'une poche étanche souple, utilisé pour le transport et le stockage des produits liquides. L'expression fontaine à vin est également consacrée.

UN MODE DE CONDITIONNEMENT QUI BOUSCULE LES CODES

La marque déposée Bag-in-Box (littéralement « sac en boîte », en anglais), et surtout son abréviation BIB, sont souvent utilisées par antonomase (un mot à placer en soirée) comme synonyme de caisse-outre. Le concept en fut inventé par William R. Scholle en 1955

Décrié par certains professionnels de la filière vin à son lancement. Interdit d'utilisation dans certains cahier des charges AOC comme celui des vins d'Alsace. La caisse-outre est devenue un incontournable du conditionnement du vin en CHR. Aujourd'hui plus de 38% des vins vendus en France sont conditionnés en caisses-outres et les puristes vineux qui poussaient des cris d'Orfraie se sont depuis ravisés.

Aujourd'hui encore la caisse-outre reste synonime de vins bas-de-gamme. Ceci est totalement faux, et pour démonter cette idée reçu faisons un focus sur la démarche d'un spécialiste en matière de caisse à outre contenant des pinards de belle facture : BiboVino.



La quête du mieux boire.

BiBoViNo, c'est la première marque exclusivement dédiée à la vente de vins haut de gamme conditionnés en caisse-outres. BiBoViNo propose une collection de vins de qualité les plus proches possible du naturel sélectionnés par un grand nom. La démarche de l’enseigne est d’adopter sans préjugé ce que la modernité offre de meilleur, tout en respectant l’héritage d’excellence et d’amour que nous transmet la tradition. Avec pour objectif de donner ses lettres de noblesse à un conditionnement encore méconnu et pourtant rempli de vertus. En résumé, BiBoVino nous invite à prendre part à une quête du “mieux boire“ et à retrouver la simplicité qui préside au plaisir du vin.

Des collections d'émotions signées Bruno Quenioux.

Dans le monde du vin, Bruno Quenioux est connu pour ses prises de positions engagées et son talent expert à dénicher des “pépites“ hors des sentiers battus. En prônant le retour au naturel et le respect d’une vinification honnête, il a largement contribué au renouveau du vignoble français et réveillé l’intérêt du public pour des vins plus “sincères“ comme les vins de terroirs et les vins d’auteurs. Dans la sélection qu’il opère pour BiBoViNo, il laisse parler en priorité son coeur et ses papilles, refusant l’influence des vins standardisés et des effets de mode pour privilégier les goûts justes et les émotions vraies. Il signe en toute humilité, une collection de vins porteurs de messages, conteurs d’histoires, transmetteurs de sens et de passions, qui font tout simplement du bien à l’âme et... à la bouche.


Les avantages de Bibovino.

La quête du “mieux boire“ selon BiBoViNo, repose sur le potentiel d’un conditionnement précurseur, qui constitue une avancée décisive sur le marché du vin :


Meilleure conservation : Conditions de garde idéales, grâce au principe du sous vide. Dans l’obscurité comme dans une cave. Après ouverture, les qualités organoleptiques restent inaltérées pendant 1 mois. Sans risque de vin bouchonné.


Manipulation et stockage simplifiés : Une forme facile à stocker et facile à transporter. Seulement 17 x 10 x 21 cm pour 3 litres et 3.2 kilos remplacent 4 bouteilles normales.


Plus grande souplesse d’utilisation: Ouverture simplifiée, sans tire-bouchon. Service à volonté. On prélève seulement la quantité nécessaire, sans risque de gaspillage.


Prix de vente réduit jusqu’à 30%: Le Bib supprime tous les coûts liés à la mise en bouteille, qui entrent pour plus d’un quart dans le prix de vente d’un vin. Pour une qualité scrupuleusement identique, le prix de vente est réduit de 25 à 30%.


Une solution plus écologique: Coûts de transport réduits. Moins d’emballage à quantité égale de produit. Des matériaux, moins impactants sur l’environnement et plus faciles à recycler que le verre.

Cheers,


F.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire