samedi 1 août 2015

Spiritueux Magazine : Savez vous ce qu'est une Mistelle ?


Une mistelle de l'italien misto, « mélangé », assimilé par l'OIV (à tord selon moi) à un vin de liqueur. La mistelle une boisson alcoolisée sucrée obtenue par mélange de moût de raisin frais (jus de raisin non fermenté) et d'alcool pour obtenir un assemblage titrant entre 16 et 22 degrés.

Ce procédé se nomme le mutage : l'alcool ainsi ajouté va tuer les levures naturellement présentes dans le moût, et ainsi empêcher toute fermentation et préserver l'arôme et le sucre du raisin. Ce n'est donc pas un apéritif à base de vin comme il est parfois injustement dénommé, puisqu'aucune fermentation du raisin n'est opérée. Parfois, un autre jus de fruit est utilisé à la place du moût de raisin, comme le moût de pomme pour le pommeau.


Les vins de liqueur se distinguent des vins doux naturels (VND = Banyuls, Maury, Rivesaltes etc.) par le fait que la fermentation alcoolique du moût n'a pas eu le temps de commencer, l'alcool étant rajouté immédiatement, tous deux étant des vins mutés.

Les mistelles sont consommées habituellement en apéritif et se servent à une température située entre 6 et 8°C. 

Avec le retour sur la scène du bar des vieux apéritifs à la française amorcé en 2013, cette catégorie d'alcools à retrouvé un nouveau souffle. La richesse aromatique et alcoolique de la Mistelle en fait un ingrédient tout désigné pour la mixologie moderne ! Faire du neuf avec de l'ancien what else ? A vos shakers.

Cheers,

F.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire